Sortie du 13 avril à Plaisians

Départ 9 h 30 de Mazan pour cette première sortie de l’année , le beau temps est au rendez vous nous sommes 15 personnes sur 10 motos ,direction le Barroux ,la Roque Alric, Suzette, Malaucène ,Entrecheaux, Faucon ou nous faisons une halte pour boire un café, nous reprenons la route par Mérindol les Oliviers, Propiac puis nous arrivons à Plaisians pour manger à l’auberge de la Clue ou 8 personnes nous rejoigne pour manger avec nous avec un beau soleil qui nous permet de manger dehors.

Après le repas nous repartons par le col de Fantaube, Aurel, Sault, le chalet Reynard ou nous faisons une pause à la terrasse du bar, puis nous descendons sur Bédoin où nous nous séparons pour rentrer chez nous

 

Renaud

 

Sortie du 18 au 24 avril en Normandie

 -Vendredi 18

 Départ du 1 er groupe à 10 h de Mazan, 6 personnes 4 motos il passe par  le pontet pour prendre l’autoroute en direction de Chilly Mazarin (670 km)

Départ du 2 ème groupe 14 h 30 de Serres 3 personnes 2 motos nous allons prendre l’autoroute à Bollène direction Nemours (600 km), après Lyon nous récupérons le frère de Patrick, pendant le trajet nous sommes informé de l’évolution de l’autre groupe ,21 h nous arrivons à Nemours avec un petit passage mouvementé au péage avant d’arriver à l’hôtel

 

-Samedi 19

Petit déjeuner puis 8 h départ pour rejoindre les autres à Chilly Mazarin, nous voila réuni nous prenons la route pour monter à Eu (200 km) en direction de Mante la Joly ou nous quittons l’autoroute pour continuer par Magny en Vexin, Gisors, Gournay en Bray, Neufchâtel en Bray ou nous mangeons dans un resto pas très régional, puis nous reprenons la route vers Eu, à notre arriver nous avons juste le temps de nous inscrire avant le départ de la ballade qui nous mène a la baie de somme, premier arrêt au Crotoy a peine garé il faut repartir nous traversons st Valery sur Sonne (magnifique) pour faire une halte de l’autre coté de la baie, c’est l’heure de prendre la route du retour vers Eu en chemin nous abandonnons le groupe pour déposer les bagages au camping du Tréport avant de finir la soirée à Eu

 

 -Dimanche 20

 Réveil avec les nuages il a plu dans la nuit, départ vers Eu pour prendre le petit déjeuner et c’est pendant celui-ci que Billy, Patrick et son frère décide de renter direct à chez eux après avoir regardé la météo sur internet ou de forte pluie sont annoncé pour lundi, il ne ferons pas la ballade avec nous celle-ci nous mène sur les falaises du Tréport puis nous descendons à Mers les Bains pour admirer les façades colorées des maisons avec leur architecture particulière, nous repartons à Eu pour manger et assister a la remise des coupes et nous en remportons une avec la 5 ème place des club. Après le repas nous prenons pour aller dormir à coté de Caen (250 km) après Dieppe nous longeons la cote pour faire un peut de tourisme, nous commençons par st Margueritte avec ses petites maisons au bord de l’eau première photos, Veules les Roses village fleurie par des rosiers mais trop tôt pour voir les roses en cette saison dommage, prochaine étape Étretat avec ses falaises troués ou nous avons juste le temps de prendre quelques photos en admirant le paysage qu’il nous faut repartir car nous avons encore de la route a faire et décidons de prendre l’autoroute en passant par le pont de Normandie, enfin arrivé à l’hôtel nous déposons les bagages dans les chambres et c’est l’heure de manger 20 h 30

 

-Lundi 21

 Journée réservé à la visite des plages du débarquement nous commençons par Ouistreham

Petit arrêt puis nous continuons en longeant la cote jusqu'à Arromanches ou ce trouve les restes du port artificiel du débarquement nous y visitons le musée qui nous explique la construction et le fonctionnement du port, visite très intéressante, nous repartons pour pique niquer vers Longues sur Mer lieu des batteries allemande ou il reste encore 2 canons en place,

 

Après le café nous allons à Colleville sur Mer visiter le cimetière américain et la plage d’Omaha Beach lieu impressionnent avec toute ces croix alignées, nous reprenons la route pour aller à la point du Hoc c’est un champ de ruine plein de grands trous d’obus, après quelques photos c’est l’heure de retourner à l’hôtel car nous sommes attendu à 20 h pour le repas, donc nous prenons l’autoroute gratuite (ça change de chez nous) pour arriver à l’heure

 

Mardi 22

 Dernier petit déjeuner ensemble car aujourd’hui nous allons nous séparer en trois petit groupe mais avant nous allons visiter le Mont ST Michel, arrivé au Mont parking payant obligatoire avant de prendre la navette qui nous mène presqu’au bout de l’ancienne route car la nouvelle n’est toujours pas fini et je pense que c’est un gaspillage d’argent inutile, enfin nous visitons le lieu sous un ciel gris puis nous observons la marée montante avant de repartir manger avec quelque rayons de soleil, mais nous finissons le repas sous quelques gouttes de pluie, après le café c’est l’heure de nous séparer les Vayson et Michel Marcellin parte vers st Mère l’Eglise et la pluie tandis les Galliani et nous prenons la direction de Tours ou nous avons prévu de dormir pour faire un bout de route ensemble avant de nous séparer car Gérard et Danielle vont dormir à coté de Bourge pour rentrer directement chez eux demain

 

 Mercredi 23

 Aujourd’hui nous sommes seuls, nous avons décidé de visiter le château de Chenonceau, sur notre route nous traversons le village de Rochecordon avec ses maisons et mini châteaux troglodytes, puis nous passons par Ambroise avant d’arriver à Chenonceau, âpres notre visite du château et le pique nique nous reprenons la route en passant par Chedigny petit village fleurie, Châteauroux, puis Montluçon ou nous allons passer la nuit, alors que les Vayson et Michel vont dormir à Tours  

 

 Jeudi 24

 Dernier jour nous rentrons tous chez nous les autre rentre par l’autoroute tandis que nous décidons de rentrer par la route en passant par le col de la République nous avons que 380 km à faire, arrivé à la maison le compteur affiche 2585 km avec plein de bon souvenir pour cette sortie et sans pluies pour nous

 

 Renaud

 

 Sortie du 18 mai: Col de Menée organisée par Christine et Alain Reynaud

 Départ 8h30 de Mazan 10 motos, 15 personnes, nous prenons la route en direction de Vaison la Romaine, Nyons, Rémuzat, la Motte Chalançon, Luc en Diois ou nous faisons pour boire un coup et nous en profitons pour visiter le village avec ces viols (petites rues étroites) nous repartons pour nous rendre au cirque d’Archiane ou nous apercevons les montagnes de Glandasse, site magnifique et ou nous avons décidé de pique niquer dans un pré au bord d’une rivière. Après la sieste et un bain de pieds pour les femmes nous reprenons la route qui nous mène au col de Menée, col du Fau, Pont de Brion, col de la Croix Haute, col de Grimone, les gorges de Gats ou nous nous arrêtons pour gouter car Christine nous avez porté des gâteaux et le jus de fruits, âpres cette petite collation nous repartons en passant par Valdrome, col du Fays, Establet, Remuzat Vaison puis chacun chez soi après une belle balade avec 376 km au compteur

 

Renaud

 

 Sortie du 1 juin le Mont Faron organisé par Max Martel

 8h15 départ de Mazan 6 motos 8 personnes direction Pernes les Fontaines, Cavaillon, Cheval Blanc, Meyrargues, Peyrolle en Provence, Jouques ou nous faisons une halte pour nous reposer au bar. Nous repartons par Rians, Esparon, Varages, Brignoles, Roquebrussanne, Méoune les Montrieux, Solies pont, Toulon puis nous prenons la petite route du Mont Faron nous nous arrêtons au belvédère pour admirer la vue sur Toulon et sa rade en prenant quelques photos ensuite nous continuons la route jusqu’au sommet pour pique niquer à l’ombre des pins. A l’heure du café nous repartons pour aller le boire un peu plus loin et nous trouvons un bar juste avant de redescendre sur Toulon, puis nous reprenons la route du retour âpres avoir décidé de rentrer par la route plutôt que l’autoroute, heureusement nous n’avons pas a traverser Toulon car un parti des routes sont fermé pour fêter la victoire de l’équipe de rugby avec beaucoup de monde de partout, enfin nous nous dirigeons en direction du castelet, Cuges les Pins, Aix en Provence, Lambesc, Orgon, Cavaillon ou nous faisons un arrêt au bar, puis nous repartons pour rentrer chacun chez soi avec 414 km au compteur 

 

Renaud

 

Sortie du 8 juin le rallye de la Motte Chalencon mené par Patrick Violet

Aujourd’hui rendez vous a 9 h à la Motte Chalancon nous nous retrouvons 7 personnes et 6 motos du club, après l’inscription recherche des énigmes et du circuit, puis nous voila parti vers Arnayon , Gumiane, Crupies, Bourdeaux avec la première recherche d’indices puis nous repartons par le  col de la Chaudière avec un arrêt sur aire pour faire un jeux de fléchette nous reprenons la route vers Saillans, Barsac ou nous devons manger mais avant le repas nouveaux jeux de questions ensuite apéro avec de la clairette de Die à table à l’ombre des arbres car cette année il ne pleut pas , il fait très chaud . après la sieste pour certain nous repartons avec un rot brouc vers Die pour le ravitaillement en carburant ,puis continuons en direction de Luc en Diois pour prendre une petite route qui passe par Barnave, Pennes le sec avec une recherche d’énigme puis nous continuons par Pradelle, St Nazaire le Désert, Volvent ou ce trouve un jeux de balles très légère a lancer dans un filet de volley , les résultats sont assez médiocre dans l’ensemble sauf pour moi, après ce bon score nous repartons à la Motte Chalancon pour la remise des prix et nous sommes 3 personnes du club a être récompensé. Après l’apéro nous rentrons chez nous suite à une bonne journée un peu chaude avec 305 km seulement au lieu des 400 km des autres années 

 

Sortie du 6 juillet la foret de Saou organisé par Renaud et Dominique Lafond

 Départ 8 h 30 de Mazan nous sommes 9 personnes 7 motos direction Beaume deVenise, Gigondas, Visan, Grignan, Salles sous Bois ,Rochefort en Valdaine ou nous devions passer mais âpres une erreur de ma part nous nous retrouvons à St Marcel Les Sauzet comme nous roulons depuis un moment  nous faisons un au bar pour nous reposer et regarder la carte afin d’aller à la Bégude de Mazenc, après ce petit arrêt nous repartons en sens inverse pour récupérer la bonne route et passer par la Bégude puis Soupière et nous empruntons une petite route que nous avions fait l’an passé dans le brouillard très épais et n’avions pas vu le paysage , cette année il fait un beau soleil et nous avons bien fait de repasser par la le village de Rochebaudin gagne a être connu, ainsi que Pont de Barret enfin nous traversons le village de Saou très animé puis nous arrivons à la foret de Saou et nous ne somme pas seul l’endroit a l’air d’être connu, il y a un grand parc avec des tables mais pas trop de place libre donc nous installons sur l’herbe à l’ombre d’un arbre. Après le pique nique nous visitons le lieu ou se trouve de grand bâtiments à l’abandon le domaine appartiens depuis 2003 au conseil général de la Drome en attente d’aménagement. C’est l’heure de reprendre la route du retour par Saou, Bourdeaux, Francillons, Félines, le col du Pertuis, Dieulefit avec un arrêt ravitaillement en carburant, puis nous continuons par Montjoux, Roche St Secret, Rousset les Vignes, Vinsobres, Mirabel les Baronnies ou nous nous arrêtons au bar pour nous désaltérer. Nous repartons sur Vaison la Romaine, Malaucène, Le Barroux et nous séparons pour rentrer chez nous avec 269 km au compteur petite ballade mais agréable

 

Renaud

 
Sortie des 15, 16 et 17 juillet 2014.
 
Sortie "retraités" organisée par Bilou, dans le Queyras.
Participants : Bilou, Gérard Gay, Gérard Galiani, Pierre Jauffret.
Gérard Galiani et Pierre Jauffret sont partis mercredi 16/07 à 07h15 par Coustellet, Apt, Forcalquier, arrêt café, autoroute Tallard, Gap, Savines-le-Lac, Guillestre à 10h45 au rendez-vous avec Bilou et Gérard Gay, partis eux mardi 15h07 dans l'après-midi. Après le plein de carburant, et l'achat du casse-croute, nous voilà partis tous les quatre vers Saint-Véran pour manger au bord de la rivière. Après une petite digestion, tentative vers le Col d'Agnel, mais l'orage nous fait rebrousser chemin et prendre la direction du Col d'Izoard, prise de photos traditionnelle, mais chute et casse de l'appareil de Gérard Galiani ( snif, snif ) nous descendons sur Briançon, et poursuivons vers le Col du Lautaret et le Col du Galibier, puis demi-tour re-Col du Lautaret, Briançon, re Col d'Izoard et arrivée à notre Gite du soir juste avant l'orage. ( 460 km au compteur ).
Accueil chaleureux, installation dans la chambre à mezzanine, puis prise du repas avec nos hôtes et 4 couples de marcheurs.
                                                                                                         
 
Jeudi 17 juillet, nous redescendons vers Guillestre pour le plein et les courses pour le repas de midi. Mon plein fait, je m'aperçois que je n'ai pas mon portefeuille et pense l'avoir tombé à la maison d'hôtes, je remonte donc le chercher, mes trois compagnons m'attendent devant le supermarché ; arrivé à la maison d'hôtes je retrouve mon portefeuille et redescens à Guillestre. A mon retour sur le parking du supermarché, il n'y a plus que deux motards qui me font part du départ de Gérard Gay pour un retour chez lui....nous sommes tous les trois désolés de son départ même si nous respectons sa décision et son choix....les courses faites pour le casse croute de midi nous voilà repartis pour le Col de Vars et la vallée de l'Ubaye, St Paul, Jausiers et le Col de la Bonette où nous faisons une halte pour monter à pied à la Cime   (table d'orientation à 360°). Nous descendons  à St-Etienne-de-Tinée prendre notre repas sur la place devant l'église à la terrasse d'un bar qui accepte que nous mangions notre salade en prenant une boisson et un café. Reprise de notre itinéraire par St-Sauveur-de-Tinée, Beuil, Valberg, Guillaume, les Gorges de Daluis, Annot, St-André-les-Alpes, Barrème, Dignes-les-Bains arrêt pour le plein d'essence, puis direction Sisteron pour rentrer par la vallée du Jabron, le Col de Macuégne, le Col de l'Homme Mort, Sault, Villes et chacun chez soi
( mon compteur affiche 936 km ).
 
 
 
 
 

Sortie du 31 Août au Cirque de Navacelles organisée par Michel MARCELLIN.

A 8h30 exactement comme le souhaitait l’organisateur les moteurs « ronronnent ».

7 machines pour 11 personnes.

Nous voilà partis en direction de Bédarrides, où nous récupérons 2 motos et 3 personnes, Châteauneuf, St-Laurent les arbres, Tavel, Flaux, Uzès. Il fait frais. Le temps idéal.

C’est par des petites routes bien agréables et sinueuses à souhait que débute cette sortie.

Nous sommes donc maintenant 9 motos et 13 personnes.

Nous nous arrêtons à Moussac pour un café. Ce n’est pas la 1ère fois que nous faisons une halte à cet endroit. Nous sommes à mi parcours du circuit prévu jusqu’à midi, à savoir environ 100 km. Malgré tout, il se faisait temps de s’arrêter un peu. Les muscles commençaient à se raidir, et ceux des fesses particulièrement !

Nous continuons par Quissac, Ganges, St Laurent le Minier et voici qu’apparait le panneau : Saint Maurice de Navacelles.

Nous montons au point de vue. C’est vraiment magnifique. Vu d’en haut le cirque est spectaculaire.

Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1943. Sa formation est en fait un ancien méandre de la rivière « La Vis » qui a creusé son lit dans le calcaire du Causse. Les flots l’ont depuis longtemps abandonné, nous offrant cette merveille de la nature. Le cirque d’une profondeur de 300m est maintenant un havre de verdure.

Après en avoir pris plein les yeux nous descendons aux abords du village pour pique niquer près de la rivière. Nous ne sommes pas les seuls. Un sentier bien agréable a été aménagé le long de la Vis. Nous trouvons une belle table en pierre ainsi que des bancs pour nous installer à l’ombre. Certains préfèrent un muret. Chacun s’installe selon sa préférence.

Un couple « de revenants » s’est joint à nous aujourd’hui ! En effet « Les Chaumes » nous ont fait la surprise ce matin. C’est leur 1ère sortie de l’année ! Mieux vaut tard que jamais… et pour ne pas perdre l’habitude voilà que Yves prend sa petite couverture et se prépare pour sa sacro sainte sieste !

Christine Reynaud offre le café qu’elle a apporté dans sa superbe thermos, accompagné des verres, du sucre et des touillettes. Rien ne manque. C’est une très bonne idée car le café est apprécié par tous. En repartant nous nous arrêtons sur le promontoire qui nous offre une vue sur les cascades de la Vis, d’une beauté à couper le souffle. Des cuvettes naturelles d’un bleu lagon se déversent les unes dans les autres. L’eau ne doit pas être très chaude certainement mais de nombreux baigneurs profitent de ces piscines naturelles et originales au milieu des rochers, tandis que les familles avec de jeunes enfants se baignent plus en amont, le long du sentier, où l’eau est plus calme et la rivière peu profonde. Chacun y trouve son compte.

Nous en sommes à 200 km et il en reste encore autant pour rentrer, aussi il est grand temps de repartir.

Blandas, Montardier, St Laurent le Minier, Ganges, Saint Martin de Londres, Vendargues, Valergues, Lunel, Vauvert (nous faisons une halte pour nous désaltérer), Saint-Gilles. Ca sent la Camargue et d’ailleurs un troupeau de taureaux nous regardent passer. C’est toujours impressionnant de voir ces belles bêtes à la robe noire et luisante, à l’encolure puissante, avec leurs cornes menaçantes.

Ici il commence à faire beaucoup plus chaud.

Dans Avignon le groupe commence à éclater chacun prenant la route qui l’intéresse pour rentrer au bercail.

Nous avons fait une belle balade menée à une vitesse très agréable.

A Mazan les compteurs affichent 420 km. La journée a été bien remplie.

Merci Michel. Tu peux déjà commencer à réfléchir à la sortie de l’année prochaine !!! Nous y reviendrons mais comme nous aurons un an de plus il faudra prévoir quelques km en moins !

 
 

Sortie du dimanche 7 septembre organisée par EDOUARD GARRIDO ET ANNE-MARIE
 
 
Il avait été annoncé l’Ardèche puis finalement nous sommes allés à la bambouseraie à Anduze.
 
Très beau temps le dimanche matin au départ de Mazan à 9h avec 8 motos et 11 personnes.
Max, Billy et Marie-Paule, Yves et Annette CHAUMARD, Renaud et Dominique LAFONT, Alain BOYER, Cathy CHARASSE, Edouard GARRIDO et Anne-Marie.
Le circuit initial étant un peu modifié après discussion, nous avons décidé de faire le vide grenier de Barjac.
Nous démarrons par Bédarrides, Châteauneuf, Caderousse, Marcoule, Bagnol sur Cèze et Barjac où nous faisons une halte au café et profitons du vide grenier en face, sur la place. Cool, une bonne heure environ.
Puis nous repartons en direction d’Alès pour nous arrêter finalement avant, nos estomacs étaient d’accord donc nous avons pique (niké) pardon, niqué!
 
 
A leur habitude, après le repas, Yves et Billy (les plus jeunes...) pratiquent la solennelle sieste, d’autres aussi d’ailleurs, mais en particulier Y Chaumard avec son équipement (petit drap de couchage) à croire qu’il pratique la mosquée ? Bon.
Visite de la bambouseraie sous une bonne chaleur; un demi groupe en visite aux bambous, un autre demi groupe en visite au bistro.
Le retour étant un peu plus chaotique, je me suis trompé de route, bref...Anduze, Lésignan, Uzès, Remoulin, Avignon, Carpentras.
Arrivée vers 19h40.
Petite balade calme et traditionnelle affichant au compteur aller-retour 254 km.
Merci d’être venus.
 
Edouard et Anne-Marie.
 

Sortie du dimanche 14 Septembre, organisée par Christine et Alain REYNAUD dans l’Ardèche.

3 motos au départ de Mazan à 8h30 tapantes, et rendez vous à Orange à l’autoroute avec les autres. Nous sommes donc 10 personnes pour 6 motos.au total.

Alain et Christine REYNAUD, Gérard et Danièle GALLIANI, Edouard GARRIDO et Anne-Marie, Yves et Annette CHAUMARD pour les couples, ainsi que Max MARTEL et Jean-Pierre MOUNIER pour les Messieurs seuls.

Chez la famille Reynaud il y a de l’électricité dans l’air car ils ont oublié la carte ! Pas de panique, même si on ne passe pas exactement où c’était prévu, on arrivera toujours à l’Auberge de Peyrebeille. Lieu prévu pour le repas de midi.

La journée a été annoncée chaude par météo France mais malgré tout ce matin il fait bien frais.

Au départ de l’autoroute la consigne est donnée : prendre la sortie n° 18 « Montélimar Sud » si on se perd !Il faut bien faire parfois quelques km d’autoroute pour pouvoir aller un peu plus loin, mais chacun sait que ce n’est pas le but principal. On préfère tous les petites routes.

Nous voilà à Vivier, Aubenas ; on traverse le massif du Tanargue qui s’étend au sud-ouest de l’Ardèche. (Tanargue signifie « la montagne du tonnerre » car autrefois des tonnerres assourdissants frappaient les versants escarpés du massif). Nous sommes dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche. La route serpente au milieu de paysages sauvages, avec des contreforts escarpés, des près d’altitude, des ruisseaux et de vieilles forêts. C’est très beau. Je ne pense pas que nous y soyons déjà passés.

Nous arrivons au Col de Bauzon, altitude 1308m. Il y a ici une station de ski alpin et de ski de fond. Nous passons maintenant le Col du Pendu à 1430 m d’altitude avec 13° (Pourquoi ce nom macabre ??? Y aurait-on découvert autrefois une personne pendue ??? Le mystère reste entier !). Puis c’est au tour du Col de la Chavade à 1266m. Ce col est considéré comme l’une des portes d’entrée de la montagne Ardéchoise. Auparavant nous nous sommes arrêtés à Jaujac pour boire un café, et maintenant nous sommes à Lanarce. Nous faisons une halte devant la charcuterie de Mr et Mme COUDENNE dont la réputation n’est plus à faire et nous chargeons les tops cases. Compte tenu de la température les « charcutailles » tiendront le coup sans problème ! A midi et demi nous posons pour la traditionnelle photo de groupe devant l’Auberge de Peyrebeille surnommée aussi « l’Auberge rouge ». Quand on pense à ce qui s’y passait on en a la chair de poule. Mais allons d’abord manger, la visite et les frissons ce sera pour après, histoire de nous couper la digestion…

Grand plat de charcuterie, salade et omelette toute simple puisque nature et pourtant elle nous a bien fait parler cette omelette et on n’est pas arrivé à avoir la recette ; secret du chef parait-il ! Mais une omelette d’au moins 4cm d’épaisseur, onctueuse à souhait, enroulée sur elle-même, forcément ça nous surprend et on aimerait bien en savoir plus, mais il n’y a rien à faire! Après le repas, comme prévu, c’est la visite de la vieille auberge, celle de tous les assassinats commis ou inventés aussi, celle qui fait frissonner. Déjà en rentrant, c’est très obscur et il fait y froid (froid par la température et froid dans le dos…), les murs sont noircis par la cheminée. Le couvert est mis ; les meubles et les placards sont d’époque (début 1800). Les planches du parquet sont disjointes évidemment, soudain une voix sourde commence à raconter l’histoire et au fur et à mesure des faibles projecteurs éclairent les objets ou l’endroit dont il est question avec en bruit de fond le souffle du vent que l’on imagine glacial. Le plus impressionnant c’est de monter le fameux escalier ! Quand on est tous en haut la voix nous demande de nous rapprocher de la rambarde et là subitement la lumière éclaire un recoin dans lequel se trouve le mannequin grandeur nature d’un homme de couleur brandissant une massue. Evidemment des cris fusent ; on ne peut pas s’en empêcher tellement l’atmosphère est lourde. Peu à peu on s’était imprégné de cette histoire sordide. C’est en effet de cette façon, que les personnes aisées dormant à l’auberge étaient d’abord assommées puis assassinées et dépouillées de leurs bourses. Ensuite la voix nous demande de passer dans la partie « grange ». Ici tout a été restauré. Un film nous est présenté. Dans un coin trône la guillotine qui a servi à décapiter le couple d’aubergistes et leur domestique le 2 octobre 1833. Cela s’est passé dans la cour. Aujourd’hui une pierre marquée d’un croix rouge indique l’emplacement. L’histoire est très bien racontée. Pour 3.50 € (tarif de groupe sinon 4€) nous revivons pendant 25minutes ce qui se passait dans ces murs, derrière de petites fenêtres aux vitres si sales qu’ont ne pouvait rien voir. (Pour ceux qui ne connaissent pas ça peut être une balade à faire).

Mais il faut repartir. Le temps commence à manquer et nous savons déjà que nous ne rentrerons pas de bonne heure ce soir. Peu importe, jusqu’à présent c’était super.

Nous repartons vers Lanarce pour bifurquer ensuite vers Saint Cirque en Montagne. C’est vraiment magnifique. Monsieur Jean Ferrat vous aviez bien raison de dire que « La montagne est belle »car cette montagne ardéchoise est vraiment très belle.

Et pourtant ce n’est pas la première fois que nous y venons et nous la trouvons toujours aussi belle. Ce matin la route serpentait au milieu de grands châtaigniers couverts de bogues vert tendre, maintenant nous voilà avec des fougères de 50cm de hauteur et toute cette palette de verts, même un peintre aurait du mal pour s’y retrouver. Nous nous arrêtons à Vals les Bains pour faire une pose. Certains commandent un Perrier ! Et bien non, ici on ne sert que de la Vals en verre individuel ou en grande bouteille ! Evidemment ça peut se comprendre.

Après au moins 20mn d’arrêt nous redémarrons pour visiter un peu plus loin le village de Vogüé. Classé " un des plus beaux Villages de France ", puis " Village de caractère " Vogüé est un village médiéval bâti en amphithéâtre dans la falaise dominé par son beau château du XIIe siècle des seigneurs de Vogüé. Le château possède 4 belles tours qui semblent veiller sur de jolies petites ruelles typiques. L’une d’entre elles, est d’ailleurs si petite qu’elle porte le nom de « Rue des puces ». En effet il ne faut pas être bien gros pour passer tant elle est étroite et surtout ne pas avoir de la bedaine sinon il sera impossible de s’y croiser. Ici il fait très chaud et nous avons dû mettre les motos à l’ombre (cause charcutailles dans les tops)

Mais l’heure continue de tourner et maintenant il est impossible de repartir par les Gorges de l’Ardèche et Vallon Pont d’Arc sinon il faudra coucher en route… ce ne serait pas sérieux, ça ferait jaser dans les chaumières…Donc direction Vivier où nous retrouvons des vignes puis l’autoroute comme ce matin. Le paysage change complètement. A l’entrée de l’autoroute nous nous disons au revoir car une moto sortira à Bollène, 2 autres à Orange tandis que les 3 dernières iront jusqu’à Avignon.

Nous avons passé une excellente journée. Nous avons vu les panneaux indiquant le lac d’Issarlès, ainsi que le mont Gerbier des Joncs. Si on s’était écoutés, on y serait bien allé. Mais nous avons été raisonnables. De toute façon nous y reviendrons.

Au compteur à Mazan 390km. C’est pas mal pour une journée.

Merci à Christine et Alain qui avaient quand même acheté une autre carte en route. (Enfin c’est surtout Christine qui s’inquiétait le plus ; Alain n’était pas vraiment perturbé !))

 

Annette

 

Sortie au Ventoux 31 décembre

 

Il y avait les meilleurs en ce dernier jour de 2014 au chalet REYNARD pour sabler le champagne et fêter le nouvel an.(il manque sur la photo PIERRE JAUFFRET et JEAN-PIERRE MOUNIER.)

Ils n’ont pas failli à la tradition et ils ont surtout été courageux, vu la température !!!
Bravo à vous tous. Le moto club était bien représenté.
 

J’en profite pour présenter mes Meilleurs Vœux à toute la section du tourisme. Joie et bonheur en famille et avec les amis, une excellente santé afin de mener à bien tous vos projets, paix et sérénité.

Annette